Accueil

Très belle journée dans la (toute relative) fraîcheur des hauts.

Nous avons pu atteindre la forêt malgré les nombreuses tentatives d'identifications des Mahots qui enchantent le bord de ce chemin.

La forêt souffre de la sécheresse, le sous-bois était tacheté des fleurs de Bois de savon, un ravissement ! A.F.  M.B.


 Nous retrouvons,   sous un grand ciel bleu, un site déjà visité :

1) http://www.f-duban.fr/Decouvertes_naturalistes/Notre-Dame_de_la_paix_mooc3_avril_2018/

2) http://www.f-duban.fr/Decouvertes_naturalistes/Notre-Dame_de_la_Paix-fev_2017/carte.html 

3) http://www.f-duban.fr/Decouvertes_naturalistes/Foret-des-Hauts_de_Mont-Vert_2016/photos-de-f-dubai/ 

4) http://f-duban.fr/Decouvertes_naturalistes/Mont-Vert/carte.html  

L'allée des Mahots a encore plus fière allure. 

Certains passent beaucoup de temps à essayer d'en identifier quelques pieds. 

 Quelques insectes arrêtent même leur progression, dont les ébats de Phasmes

  De nombreux Bois de violon jalonnent cette partie de la piste. On repère bien les inflorescences mâles et les fleurs femelles sur le même pied.  

 Les prairies traversées, on rejoint une ravine où coule un filet d'eau fraîche et limpide.  C'est un trou de verdure où chante un filet d’eau, accrochant sagement aux graviers de son lit des haillons ondoyant. 

Quelques hautes marches franchies, et nous pénétrons sous le couvert de la forêt en quête d'orchidées en fleur. Beaucoup de superbes pied de Badula borbonica, mais pas d’orchidées du moins épanouies,  avant de retrouver les Angraecum et autres Calanthe et Liparis épanouies. Incertitudes sur Bracteosum et Striatum. N. CRESTEY précise encore que «  Nous étions au-dessus de 1500m d'altitude ce qui exclue Angraecum bracteosum et A. obversifolium d'après Patrice Bernet. » 

  Un enchantement. 

  Le pique-nique avalé, nous continuons les explorations du sous-bois où fleurissent les Catafailles.


IMG 0028


© François DUBAN 2019